26/01/2006

 La chasse, une école criminogène et un loisir criminel

 

Les assises du VAR condamnent un incendiaire de 24 ans à douze ans de réclusion criminelle. Il avait mis le feu dans la forêt pour de sombres querelles de chasse, détruisant deux mille hectares de végétation, provoquant la mort d’innombrables animaux, blessant une dizaine de pompiers.
Cet individu était, bien évidemment, passionné de chasse et malgré les preuves matérielles accablantes, n’a jamais assumé son crime devant la loi et surtout devant cette Nature qu’il méprise.
C’est que ce petit monde cynégétique pratique la loi absolue du silence, du « pas vu, pas pris », avec cette violence primaire qui caractérise le chasseur de base et singulièrement certains chasseurs varois qui rejoignent dans l’abjection du comportement les chasseurs d’oiseaux d’eau de certaines zones humides.

Le 6 octobre 1984, un porteur de cerveau strictement reptilien, assassinait Monsieur cosimo LIPARTITI, à LA VALETTE DU VAR, pour l’unique motif que celui-ci interdisait la chasse sur son terrain. Ce valeureux tueur de sangliers tira, dans le dos, cet homme qu’il ne connaissait pas et dont l’unique tort était de contrarier son instinct cynégétique.

Dans certaines régions règne ainsi un climat mafieux et quasi-terroriste du fait de ces hordes de chasseurs que flattent tant les politiciens de ce pays, jusqu’au jour où ils s’aviseront qu’il ne s’agit plus que d’une infime minorité d’arriérés.

La chasse est indéniablement criminogène.
Une observation objective des affaires de meurtres, de viols, d’incendies volontaires jugées par les cours d’assises révèlent une surreprésentation de la gente cynégétique.
Bien sûr, tout chasseur n’a pas commis un homicide volontaire ou un viol, pas plus que tout assassin n’est préalablement un chasseur, mais le pourcentage de chasseurs parmi les criminels est notoirement supérieur à celui de la population.
La possession et l’habitude des armes à feu facilitent la commission d’agressions violentes à l’aide de ces engins dont l’existence même n’honore guère le génie humain.
En cette époque apathique où la manifestation d’une quelconque conviction éthique fait figure d’incongruïté, osons affirmer que la détention d’une arme à feu, outil de mort, témoigne déjà d’une dérive psychique inquiétante.

Par ailleurs, la chasse est l’école de la mort banalisée, de la violence affadie au stade de simple loisir.
En outre, et s’agissant particulièrement des incendiaires, ne doutons pas que la chasse soit leur unique culture.
Pour mettre le feu à la forêt, il faut cumuler l’absence de sensibilité et la déficience intellectuelle profonde.
Une certaine presse populiste et formatée semble regretter la sévérité de la condamnation frappant le chasseur varois.
Pendant six à sept ans, durée de sa peine effective, cet individu ne nuira pas à la Nature.
C’est bien peu, d’autant qu’il en demeure pas mal d’autres, de son espèce, en liberté.
Le jour où seront abolies la chasse et la torture tauromachique, l’humanité aura accompli un grand pas vers la guérison de ses vieilles tares traditionnelles.

Gérard CHAROLLOIS

Président de la CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE.
CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE

M. Gérard CHAROLLOIS Le samedi 21 janvier 2006
TEL 05 53 54 70 46
www.ecologie-radicale.org

01:44 Écrit par Arkana | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

haaaaaa ses chasseurs... Il y a une semaine à peine le dimanche... je part avec mon chien pour une promenade en forêt... et qui je croise pas... des chasseurs! étrangement au même moment l'ascélérateur c'est bloqué... et impossible de freiner... volent bloqué! zuuuttttt pas de chance en plus ils rentraient bredouille ... non je plaisante ils n'ont pas été écrasés mais j'ai constater avec dégoût une horrible sorcière de femme dans le tas... je sais que c'est pas un scoop mais dieu que c'est laid. Sinon j'ai pris un merveilleux plaisir à voir aux infos une corrida mal tourner... le pauvre taureau affolé est rentrer dans le public et en à piétiné plus d'un! de véritable petits pantins apeurés!!! bien fait! évidement il à était mis à mort... marre de voir ça... bon courage à toi... amitiés sincère...

Écrit par : fanny | 30/01/2006

Merci Fanny Ce pauvre taureau aura malheureusement renforcé l'aura du torero qui "prend des risques face à une bête folle furieuse"...
Ah ce qu'ils sont courageux, ces toréadors avec leurs petites pantoufles, leur jolie cape, leur habit dont même ma grand-mère ne ferait pas des tentures, leur 10 autres comparses tous prêts à dévier le taureau en cas de "problème"...

Écrit par : Arkana | 19/04/2006

Est-ce que les gens savent quel est le but de la chasse?
La chasse c'est tout d'abord pour réguler les populations d'animaux dans les forêts. Les grands prédateurs ayant disparus dans nos forêts il faut bien qu'on fasse quelque chose pour maintenir l'équilibre écologique des forêts. On a déjà perdu bcp dans la faune et la flore de nos forêts.
Tout cela est réglementé les chasseurs ne peuvent pas faire tout ce qu'ils veulent.

Écrit par : Céline | 19/11/2006

Est-ce que Céline sait à quoi sert exactement la chasse? Elle sert à une poignée de sanguinaires à assouvir leur soif de sang. Réguler les populations?
Pourquoi? Il y a trop d'animaux? Et des humains, il n'y en a pas trop? On se marche dessus, on n'a plus assez de ressources, on n'est pas foutus de respecter notre environnement. Tu appelles ça une espèce à sauver, toi?

Tu sait comment ça se passe la chasse (tout comme la pêche, d'ailleurs)? Les dits "régulateurs de population" lâchent bon nombre d'animaux "sauvages" sur leurs terrains de chasses, ainsi, les terrains sont loués à prix d'or, les éleveurs font marcher leur commerce, l'assoiffé de sang voit ses pulsions assouvies et en plus l'animal est beaucoup plus facile à abattre vu qu'il est habitué à la présence humaines! C'est-y pas beau tout ça?

Sérieusement. Qui peut avoir droit de vie ou de mort sur un être vivant? L'humain-tout-puissant se l'octroie, tout en de multipliant de manière totalement anarchique sans aucune régulation!! Ca, ça fait beaucoup plus de mal que 50 sangliers qui vont bouffer du maïs dans les champs!!

Écrit par : Marie-Lo | 17/07/2007

CHASSEUR ptin keske vous avez ts contre les chasssuer je chasse je revien souvent bredouille j y vai pour ke mes chien se balades mai ss les chasseur vs oriez plein de probleme des sangliers des chevreuille partou ns n ai la pour reguler leur population on est pa la pour les exterminer la chasse pour moi ses avant tou 1 passion mai moi sa m arive de pa tirer samedi dernier en battu je n ai pa tirer le sanglier car je le trouvai jolie a courir a 10h ds la gelee dc fo pa dire ke ns somme des monstre j ai 17 an j ai passer mon permi de chasse a 16an je sui mon pere et mon grd pere a la chasse depui ke j ai 6 ans dc arter de dire ke ns somme des monstre svp

Écrit par : DAVID | 01/11/2008

Les commentaires sont fermés.